aquarium

Publié le par bakapulu

aquariumC'est marrant, on m'a parfois parlé de la France sous l'image de l'amour et du sexe libre avec un nombre de partenaires illimité. ce n'est que fiction je vous rassure, tirée d'une image déformée des films d'amour et d'"aventure" (au japon, le mot "aventure" prononcé tel quel signifie une histoire d'un soir, ou de quelques soirs, libre comme l'air). Mais en y réfléchissant un peu, je n'ai jamais autant entendu parlé d'histoire de sexe et d'infidélité avant de venir à Tokyo. Non de non, je ne généralise pas et puis ce n'est pas un article sur la morale du peuple! Mais vraiment, à chaque fois qu'une fille se sépare de son gars, on évoque presque à chaque fois le fait qu'il s'est fait chopper dans le lit conjugal accompagné d'une autre. Si ça se trouve, c'est juste un alibi bâteau qui permet d'expliquer ce genre de chose de façon simple et claire...Mais bon, ça revient souvent. Genre le gars avait sa copine en titre, et puis le reste de la semaine il avait des copines de couche à qui il avait d'ailleurs dit qu'il était en couple. Pour la petite histoire, quand le gars s'est fait prendre en flagrant délit de conversation coquine au téléphone, il aurait annulé toutes ses relations pas claires par téléphone devant sa copine pour lui prouver sa bonne foi. Le mot local utilisé pour parler de cette infidilité, je l'ai entendu vraiment de nombreuses fois. Il y a  une espèce de suspicion ambiante. C'est comme la grippe qui revient chaque année, on porte un masque pour l'éviter. Du coup, il y en a  qui vous fichent directement au renseignements généraux si vous avez l'audace d'aller prendre un café avec votre collègue femme. J'espère que le lecteur ne pensera pas que les gens d'ici sont tous corrompus par le sexe, car j'imagine qu'on pourrait dire la même chose pour chaque pays de cette planète. C'est cette forme de cynisme autour du sujet qui laisse parfois dubitatif. Second degrès parfois un peu lourd, quand on vous demande à la première rencontre si vous êtes un "player" ou un gars réglo. Il y en a  avec qui on pourra faire un peu d'humour, d'autres qui prendront la réponse au premier degrès. Il parait que c'est parcequ'il n'y a pas la morale chrétienne qu'on en parle aussi facilement ici. Possible...mou

Publié dans brèves de comptoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jud 15/03/2010 11:45


Tiens, moi aussi je me suis fait la remarques il y a quelques mois que j'entendais de plus en plus de confidences...
Sinon, en effet, leur rapport à l'adultère me semble assez différent du notre (même en prenant en compte le fait qu'il y a pleins de manières de penser différentes, aussi bien en France qu'au
Japon)
Une copine qui est avec son copain depuis plus de 10 ans et maintenant mariée depuis 4/5 ans, m'a expliqué que si on ne voulait pas être malheureuse, il vallait mieux comprendre une fois pour toute
qu'un mec ne pouvait pas indéfiniement rester fidèle (à moins qu'il ne soit vraiment pas séduisant, ni rien).
Pour elle, tant que ce n'est le coup que d'un soir, avec l'alcool, sans vraiment s'en cacher aux copains, ça reste sain, c'est de l'amusement.
Si c'est une relation cachée, avec des sentiments et qui se répète, ça n'est plus acceptable et le couple est en danger.
Du coup, avec son mari, ils ont pour seule promesse de devoir rentrer avant le matin à la maison, s'il se passe quelque chose.
Je trouve que ça tient plutôt debout, mais j'ai du mal à me faire un avis n'ayant jamais vécu de relation aussi longue.
C'est un couple encore très amoureux et très complice.
J'ai entendu d'autres filles dire que tant qu'elles n'en savaient rien, ça allait.

J'ai aussi l'impression qu'en France, les "occasions" de pouvoir tromper sont plus faibles, les couples sont souvent ensemble le soir à la maison, et font la plupart de leurs sorties ensembles, ici
ils ont souvent des emplois du temps incompatibles.


Cassandre 31/01/2010 13:54


Amusant, je n'ai absolument pas entendu parler de ce genre de chose (en même temps, j'y suis resté très peu de temps pour peut être avoir l'occasion d'aborder le sujet ?) et les seules questions
auxquelles j'étais confrontée étaient plutôt sur mon "statut" : si j'étais célibataire ou non, parce que bon, j'étais "plus toute jeune" ^^"
Comme quoi tout dépend sûrement des gens qu'on fréquente et du degré d'intimité qu'on a avec eux :)


bakapulu 01/02/2010 16:56



Disons que certains ont peut-être moins honte d'en parler que d'autres. C'est marrant pendant mes débuts au Japon, les discussions étaient toujours très surfaites mais récemment, j'entends
parfois les secrets les plus intimes de mes interlocuteurs...



angie 27/01/2010 03:27


Hum...une copine qui habitait a Nagoya s est separee de son copain...il avait aussi une copine a Tokyo...la meuf de Tokyo acceptait le fait qu il ait une autre copine a Nagoya, alors ma copine
devait aussi accepter (manipulation). Y a aussi un de mes eleves qui m a explique que dans son ancienne boite, apres le boulot, les OL pas encore mariees couchaient avec les salarymen maries....Je
crois que la chretiennete n a rien a voir la dedans, car le resultat est le meme, ca fait pleurer et ca fait mal et ca fait divorcer...