alarmisme

Publié le par bakapulu

J'ai eu une petite bricole à l'oeil droit ces derniers jours. En fait, la paupière avait commencé par gonfler très légèrement. Puis, une semaine après, j'ai commencé à ressentir une petite douleur à chaque fois que je clignais de l'oeil. J'en parle autour de moi comme de la pluie et du beau temps et là on me ressort en coeur le même mot à chaque coup "ものもらい". J'ai appris juste un peu plus tard qu'il s'agissait d'une sorte d'infection. Les gens avaient l'air désolés, et une personne qui pratique l'acupuncture m'expliqua presque les larmes aux yeux quel calvaire pouvait être un traitement aux aiguilles pour ce genre de plaie. On se serait cru au Moyen Age (pour ce récit, je ne parle absolument de l'acupuncture de manière générale) avec des histoire d'aiguille chauffée avant d'être glisser dans la paupière...je voyais déjà le bourreau me narguer avec un fer rouge et me marquer à vie du sceau de l'infamie.

Une autre personne fit un peu plus dans l'humour et me dit que c'était parce que j'avais trop mis le nez, ou les yeux pour le coup, dans le frigo. Puis il me confia que c'était ce que lui racontait sa mère quand il était gamin et qu'il voulait manger avant l'heure du repas, "si tu mets trop les yeux dans le frigo, tu vas attrapper le "monomorai" hehe", ce qui lui faisait faire un bond en arrière. Tout ça pour me faire comprendre une fois de plus que je devais décidément avoir choppé un sale truc.

Je me remémorai avoir souvent croisé des gens munis d'un oeil de pirate, enfin je ne sais pas comment on appelle ça en fait, le bandeau noir qui n'entoure qu'un oeil. Je me faisais à l'idée qu'il faudrait aller voir un ophtalmo rapidement.

Ce que je fis le lendemain. Il me suffit de taper 眼科者 (がんかしゃ) sur internet pour trouver l'adresse d'un ophtalmo au deuxième étage de la "carrot tower" (non, nous ne sommes pas à Disneyland mais bien en plein Tokyo). J'entre et, bonne affaire, je passe tout de suite. ce n'est pas l'heure de pointe mais 5 assistantes "minettes" s'activent autour de moi. Je passe d'abord un test avec lecture d'hiraganas de plus en plus petits (dur de bien distinguer le う et le そ au fur et à mesure que ça rétrécit). Puis je passe dans le bureau du médecin. Super sympa et le genre qui s'arrange pour traduire tous les mots trop techniques en anglais. Je ressors au bout de 2 minutes avec en guise de diagnostic une bégnine inflamation...Je fonce au drugstore juste à côté du macdo et j'empoche deux petits pots pour faire des goutes, à mettre sur l'oeil 4 fois par jour...


Publié dans brèves de comptoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

floflo 27/04/2010 17:29



Bonjour,


Cela fait plus d'un an que je vais sur  votre blog( que je trouve très sympa) mais je n'ai jamais laissé de comm'.


mais, je le fais aujourd'hui pour savoir comment va votre oeil et si s'arrange!


Bonne continuation!



bakapulu 02/05/2010 04:30



Bonjour et merci beaucoup de vous inquiéter pour mon oeil mais en fait c'était presque rien et tout est revenu à la normale en deux jours!