お花見

Publié le par bakapulu

L'autre jour je parlais de hanami avec quelqu'un. Enfin, disons plutôt que cette personne me parlait de Hanami en essayant de me montrer à quel point cette célébration des cerisiers en fleurs typiquement japonaise faisait partie de son idéntité nationale; que parcequ'elle allait s'emmerveiller sous les arbres aux fleurs blanches magnifiques, elle était japonaise.

- En faisant celà, je pense que je suis vraiment japonaise, n'est-ce-pas ?

- Oui, sans nul doute, vous êtes japonaise! (avec le sourire, comme après avoir fait une plaisanterie un peu nulle, mais gentillette).

Mais j'ai bien senti, que, nullement véxée, elle cherchait décidément à me faire passer un autre message. Alors, pensant que je ne l'avait pas bie comprise, elle revint à la charge.

- Oui, mais, c'est très japonais n'est-ce-pas ?

- Oui, c'est très japonais ! D'ailleurs, je n'ai jamais vu de tels arbres en France. Il y en a  dans d'autres pays ?

- Oui, aux Etats-Unis, à Washington DC. C'est un cadeau du japon et en échange, les Etats-Unis ont offert un autre type d'arbre au Japon, qu'on peut par exemple admirer dans une allée de Futakotamagawa, devant le grand magasin Takashimaya.

- Ah c'est intéressant...

- Et donc vous avez fait hanami ?

- Oui, je suis allé faire un tour à Nakameguro mais j'avoue que cette année je n'ai pas vraiment pris le temps de fêter ça dignement avec une bonne bouteille et un bon pique-nique. C'est dommage...

- Pour vous c'est normal de faire Hanami ?

- Oui, c'est très sympa !

- Mais, je veux dire, la première fois que vous avez vu des japonais faire hanami, qu'est-ce-que vous en avez pensé ?

- J'ai pensé que c'était vraiment une bonne idée de faire la fête au grand air au début du printemps, comme ça...

- Oui mais...c'était bizarre pour vous n'est-ce-pas ?

- Euh non, au contraire, c'était une bonne occasion de faire des rencontres et de parler avec les voisins de pique-nique !

- Ah...mais...quand même, ça a  du vous surprendre!

- C'est vrai que c'est magnifique. mais vous savez, c'est une coùtume très présente dans les guides touristqiues sur le Japon...

Comprenant à ce moment-là que je ne lui avais surement pas donné la réponse qu'elle attendait et la voyant véxée par cette vision un peu trop banale du phénomène, je lui concédai que, tout de même, c'était sacrément japonais. Mais le mal était fait. Elle ne m'en voulait pas, mais, cherchant à orienter la discussion sur nos différences socio-culturelles, je lui avais en quelque sorte collé un vent sans le vouloir...J'avais en face de moi une personne recherchant le sujet de fond sur nos cultures et je m'étais enfoncé dans l'impression habituelle du cycle annuel japonais. Hanami fait partie de ce cycle, comme le nouvel an ou les vacances de "golden week".

D'ailleurs je ne m'étais absolument pas rendu compte au départ de la tournure de cette discussion, que je prenais pour une façon sympathique d'amorçer la conversation, comme on parle de la pluie et du beau temps.

ça faisait longtemps que je ne m'étais pas retrouvé face à cette vision dualiste du monde. Il y a "nous" et "vous", les visiteurs. Cette vsion qui agace souvent les visiteurs m' a cette fois conduit à me sentir coupable de ne pas avoir été plus gentil, d'avoir peut-être manqué de délicatesse. 

Certaines personnes aiment le contact avec l'étranger, la comparaison des pays, et c'est intéressant. Mais elles ont parfois besoins d'une vision fraîche et innocente, celle des débuts, de l'étonnement, de l'incompréhension. ça ne fait pas des lustres que je vis au Japon, mais je n'ai plus cette fraîcheur, et je l'ai senti à ce moment-là.

Alors blasé ? Non, loin de là. J'adore hanami.

hanami

Publié dans brèves de comptoir

Commenter cet article

angie 15/04/2010 01:20



Un ami m avait dit que les Japonais etaient plus interesses par les etrangers qui ne connaissaient rien sur le pays plutot que par ceux qui en connaissent des tonnes....il faisait donc semblant
de mal manger avec des baguettes et de demander s il fallait enlever ses chaussures avant d entrer dans la maison...effet Gaijin assure, il aait beaucoup de succes....



bakapulu 16/04/2010 05:24



Dans quel but ?


En fait, ça m'arrive rarement de tomber sur des gens comme ça. je ne trouve pas ça intéressant. C'est assez superficiel comme contact. Rejouer le choc de la rencontre entre Chistophe Colomb et
les indiens d'Amérique...