brèves news

Publié le par bakapulu

Hier le voisin est passé avec un gros paquet cadeau dans les mains! Il m'a simplement dit qu'il s'excusait pour le bruit occasionné par son bébé qui vien de naitre. Je savais sa femme enceinte auparavant e-t j'avais cru entendre des petits cris de bébé du balcon mais à l'intérieur de l'appartement, impossible de savoir qu'un bébé est de l'autre côté...Bref, je l'ai félicité, lui ai dit de ne surtout pas s'inquiéter, mais il n'était pas là pour négocier quoi que ce soit; il m'a tendu le paquet avec un regard qui voulait dire « prends-le sans résistance ». Pour info, c'est une boite de biscuits fins aux noix et amandes enrobées de chocolat ou divers ingrédients.

Mes voisins sont tous très sympa! Quand on prend l'ascenceur, ils ont toujours un mot pour parler de la pluie et du beau temps. Et il ne me posent que très rarements les questions rituelles (qui suis-je, d'où viens-je, pourquoi...).

Dimanche soir j'ai suivi les élections à la télé. On a beau dire, c'est quand même un événement. Par contre, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas de confrontations directes sur le plateau télé entre les vieux du PLD et les nouveaux (ou moins nouveaux) du PDJ. Mais bon, la seule fois que j'ai vu un face à face à la télé, c'était entre Fukuda et Asou qui briguaient alors tous deux le poste de premier ministre. Et encore, Fukuda se faisait apparemment prier pour se mouiller un peu...Mais disons que le face à face ressemblait plus à un « côté droit / côté gauche » car les deux poulains (un peu en fin de carrière tout de même) regardaient la caméra ou le journaliste et ne se parlaient jamais vraiment directement; pas un regard échangé...Du coup, au lieu d'organiser des débats qui ne peuvent l'être dans ces conditions, je comprends qu'on préfère faire appel aux services de comédiens chevronnés comme Takeshi Kitano. Il était donc là, sur le plateau, mal sapé et participant à une réunion de journalistes sur leur 31. Tel un Laurent Baffie, il sortait sa petite vanne au bon moment, en bon sniper. Car contrairement à la France où on aime ses films, on préfère ici largement ses talents de comédien (animateur télé pro de la vanne et des rires nerveux).

Pour la première fois, j'entends des gens autour de moi revendiquer leur vote, du côté gagnant bien sûr (les autres ont du déjà oublier). Personne n'a l'air de croire qu'ils vont tenir leurs promesses mais s'ils en tiennent quelques-unes ou amorçent au moins quelques changements fondamentaux, ce sera déjà une bonne chose de faite. Et puis, il y a toujours cette idée de corruption quand on parle des perdants. Pourtant on n'a pas pour autant l'air de porter le futur nouveau premier minsitre dans son coeur. On me l'a souvent décrit comme un homme sans trop de charisme ou personnalité, et de toute façon issu des mêmes familles politiques que ceux du camps adverses.

Mais ce qui m'étonne parfois, c'est qu'il y a des revendications d'un côté et un vote ou un support à des hommes politiques complètement aux antipodes de ces aspirations. Il y en a qui galèrent en ces temps de crise pour passer des entretiens d'embauche, ne bénéficient que peu d'allocations chomage et vont peut-être devoir rentrer chez leurs parents (je parle de trentenaires). Mais ils peuvent succomber aux charmes d'un fils de Koizumi ou du député local ultra célèbre var issu d'une dynastie politique...Pourtant, il semblerait que dans l'ensemble le vent soit en train de tourner de ce point de vue.

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article