ensemble c'est tout

Publié le par laurent

Image hébérgée par hiboox.com
 

Marre de lire le bouquin de japonais dans le train et une grosse envie de lire un roman en francais, et pas en anglais que je peux comprendre dans les grandes lignes mais ne peux saisir dans toutes ses subtilites.

C’est donc avec bonheur et avidite que j’ai devore ce roman de Anna Gavalda, ensemble c’est tout. Pour tout dire c’est plutot bien ecrit et l’emploi des tournures argotiques est fait avec une certaine habilite sans que ca devienne jamais trop lourd.

Image hébérgée par hiboox.com

Pour ce qui est de l’histoire je ne sais pas si je l’aurais apprecie au meme degre si j’avais lu ce roman dans une rame de metro parisien. En fait lire une histoire de collocation unissant trois jeunes gens ultra differents les uns des autres mais qui s’adorent et se comprennent, c’est sympathique mais tres « parisien ». ma vision est reductrice mais je connais un exemple du meme type de pres.

Maintenant, le lire dans le train de Tokyo apres n’avoir rien lu en francais pendant quelques temps, ca donne un reel sentiment d’evasion le temps de la lecture. J’espere seulement que la proprietaire du bouquin qui me l’avait prete deja pas mal de temps avant que je parte, ne m’en veut pas trop de lui avoir pique...Pardon, mille pardons.

Il y a meme un passage a propos d’une japonaise qui demande a l’heroine d’acheter un sac vuitton avec sa liasse. Comme quoi ce que j’ai vecu sur a cote des champs elysees il y a un bail est completement ordinaire...

« Une japonaise l’aborda en la suppliant d’aller lui acheter un sac de chez Vuitton. Elle lui tendit 4 billets de 500 euros et se tremoussait comme si c’etait une question de vie ou de mort. Camille ecarta les bras :

-          look...look at m...e i am too dirty

Elle lui designait ses croquenots, son jean trop large, son gros pull de camioneur, son echarpe insensee et la capotte millitaire que Philibert lui avait laisse.

-          they won’t let me go to the shop...

la fille grimaca, remballa ses billets et alla accoster quelqu’un d’autre 10 metres plus loin."

Publié dans chroniques ordinaires

Commenter cet article

Moâ 20/05/2007 08:56

laurent 10/04/2007 03:23

Oui Julie je te rejoins sur ce que tu dis...Je ne connaissais pas du tout cet auteur auparavant et j'ai aussi "je l'aimais" en stock...c'est une amie qui me l'avait prêté.

Julie 10/04/2007 03:07

Hehe je comprend ce que tu veux dire, moi quand j'etais a Paris j'avais envie de lire essentiellement des ecrivains japonais, mais depuis que je suis à Tokyo c'est l'inverse. J'apprécie vraiment de lire dans le train (et vu le temps que j'y passe je commence sérieusement à me ruiner en bouquins) des auteurs français, voir bien parisiens, alors qu'avant le cote bobo de certains m'exasperait facilement... Anna Cavada se lit facilement c'est vrai, mais je trouve que c'est quand meme de meilleure qualite que les Marc Levy et autres. Pour ma part j'ai dévoré "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" :-)

christophe 09/04/2007 23:33

lire cay mal,boire cay mieux :p