infos-dramas

Publié le par laurent

 
 
Les infos du matin peuvent rapidement se transformer en chronique des carnages de la saison. Dans la serie « j’ai decoupe un membre de ma famille apres l’avoir tue », on est assez gratines en ce moment. Evidemment ca n’a rien de drole et je ne souhaite en aucun cas stygmatiser le japon en laissant croire que c’est un pays ou une bande de cingles sont prets a assassiner leur une personne de leur entourage tres facilement. Ces histoires pourraient se produire n’importe ou mais c’est le traitement de l’information par les chaine de television qui en fait des recits abracadabrantesques.
Deja la mise en scene est dranmatisee de telle sorte qu’on reste scotche a l’ecran. Cette petite musique lancinate et ce reporter qui refait le parcours de l’assassin dans les rues de Tokyo, ca donne cette flippante sensation a la « perdu de vue » quand la TV mene l’enquete.
Pour l’histoire du moment, il s’agit d’une jeune femme qui vit dans un appartement qui coute par mois peut-etre plus que mon salaire. Son mari bosse mais pas elle. Son mari ne la reconnait pas dans son role d’epouse a part entiere et lui rabaisse son cacquet en lui disant que celui ramene les sous a la maison c’est bibi. Alors la jeune femme frustree de cette vie entre shopping et mari qu’elle n’aime peut-etre plus, le tue dans dans son sommeil avec une bouteille de vin (a la tele, on voit une main gantee en blanc brandissant une bouteille de vin rouge, une reconstitution comme on les aime). Mais apres l’avoir tue posez-vous la question : que peut-elle faire ? Dans ces cas la on peut envisager differents prolongements a l’histoire :
1-     Se barrer a l’etranger en laissant tout en bordel.
Le probleme c’est qu’a la frontiere du Japon il y a la mer et le mari etant porte disparu, pas evident que sa femme puisse se tirer si facilement a l’aeroport. Ou alors il aurait fallu qu’elle combine bien son affaire.
2-     laisser croire que c’est quelqu’un d’autre...un truc classique en fait.
Eh bien elle l’a decoupe. Un specialiste est meme venu sur le plateau de l’emission « zero » pour expliquer que le decoupage d’un mort demande beaucoup de temps et que si on souhaite oublier ou refouler le meurtre qu’on vient juste de comettre, ce n’est pas le meilleur moyen. En fait, pour echapper a la police elle a dissemine les morceaux dans differents coins de la ville. Mais apres avoir retrouve un morceau du corps dans une poubelle de Shibuya je crois, on a retrouve par la meme occasion sa trace avec la camera de surveillance...
Bref, pas la peine de s’etendre sur le pourquoi du comment de son geste. Mais impossible d’ignorer cette affaire qui est passee en boucle sur les chaines TV avec toujours les memes reconstitutions a la santa barbara et maintenant, tout le Japon connait la tete de la victime et de son meurtrier. De quoi en faire des cauchemars la nuit.
L’autre affaire, c’est l’adolescent qui a decoupe sa soeur apres l’avoir tue. Meme les pubs de magazines dans le train affichent la photo de la demoiselle. Pourquoi ? D’apres ce que j’ai vu, ils ont parle longuement et le frangin a deballe son sac de gros blase de la vie. Apres quoi sa soeur lui a dit qu’il n’avait pas de reve ou d’ambition dans la vie. Apres quoi son frere s’est enerve et l’a etrangle. Ca arrive mais pour cacher son acte il l’a decoupe. Franchement il a une trogne a faire peur sur les extraits de reportages qui passent en boucle.
J’ai l’impression qu’au moindre homicide les journalistes, tels de bons charognards, accourent retrouver la trace du meurtre. Je ne crois pas qu’ils essayent de demontrer quoi que ce soit, c’est juste du grand spectacle. Mais je remarque que les homicides sont parfois assez etranges ici. Comme cette histoire qu’un ami m’a raconte. Quand il etait a l’universite d’ikebukuro, un type se baladant dans le quartier a poignarde quelqu’un puis s’en est alle comme si de rien etait, genre exhibitionniste qui ouvre le manteau et passe son chemin. Apparemment il etait frustre de sa vie. On m’a dit aussi que ces cas se reproduisent de plus en plus, mais restent tres isoles bien que la presse en fasse choux gras.

Publié dans arrêt sur images

Commenter cet article

laurent 22/01/2007 02:09

oui elle etait mimi, son frere moins...
tu as trouve le mot juste: resident evil...

lawren00 21/01/2007 07:01

Et ben elle était bien jolie, quel dommage !! En tout cas je note que la musique fait quand même bien penser à Resident Evil !!

laurent 14/01/2007 13:00

merci pour ces remarques pertinentes. moi qui appreciais la bouffe japonaise, tu m'encourages bien sur ce coup-la.. je vosi que tu en connais un rayon en boucherie. en meme temps quand on traine entre deux containers a visceres...
biz

Liza 13/01/2007 18:08

Et tu connais pas l'histoire du japonais qui tuait des femmes pour en faire un petit sukiyaki, qui a été arrêté et acquité pour cause de maladie mentale et qui après est devenu très célèbre pour ses livres de ...recettes de cuisine. Bon appétit!