Une dent contre

Publié le par laurent

 

Eh oui, le mythe de la France des magasins de luxe, du vin fin et du savoir vivre m'a été volé par un monsieur qui n'aime pas la France et les français. Nous en avons discuté, j'ai essayé de le raisonner...Mais non, il ne voulait rien savoir le monsieur. Les français sont des cons, c'est comme ça...
lui: Ah vous êtes français! Moi la France ne m'interesse pas!
moi: Et vous êtes déjà allé en France?
lui: Non...mais mes amis y sont allés et ils m'ont dit que les français ne veulent jamais parler anglais avec les touristes parcequ'ils sont trop fiers.
Le gars qui a l'allure d'un salaryman respectable et d'un honnête gens dégage pourtant quelque chose d'étrange...et je commence déjà à me demander s'il n'a pas un peu mitonné toute cette histoire juste pour venir me casser les oreilles.
moi: Oh vous savez, les temps changent et de nos jours, de plus en plus de français parlent anglais. Si vous voulez on peut aussi discuter en anglais!

lui: Pfff! de toute façon les français sont trop fiers alors que les japonais sont gentils

moi: Mais non...ça dépend des gens, pas de la nationalité tout ça!
lui: Si, les français sont égoites.
moi: C'est votre opinion, je la respecte.

J'essaye de couper court à cette discussion qui commence déjà à tourner en rond. Je ne sais pas si le monsieur a  beaucoup de stress à évacuer mais il devient vraiment nerveux. Trop  heureux de s'être motivé pour venir déverser sa haine sur moi. Alors je lui fais comprendre que je me retire. Mais il ne l'entend pas comme ça. Je commence à partir mais il me rattrappe.
lui: Vous devez étudier plus le japonais! Si vous respectez ce pays, vous devez étudier le japonais:

moi: Vous avez raison, je fais beaucoup de fautes. Excusez-moi!

lui: mmm...Je n'irai pas en France!

moi: d'accord. J'ai compris.
lui: Non vous n'avez pas compris! Et puis qu'est-ce-que vous faites au Japon?
moi: Bon, j'ai écouté votre discours pendant presque un quart d'heure. Qu'est-ce-que vous voulez? Vous êtes un raciste et vous devriez réfléchir aux conneries que vous avez dit. Ceci dit, désolé pour mes fautes en japonais et portez-vous bien!
Le gars semble un poil ébranlé. Il se retire et continue de mle regarder du coin de l'oeil sur 5O mètres.

PS: cas extrêmement rare à ma connaissance!!!

Publié dans journal du hard

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Judith 19/05/2009 00:19

tiens, j'ai eut quasiment la même discussion, mêmes réflexions, mêmes questions, y a environ 1 mois, un ptit jeune de 28 ans, bien vénère... http://jud-hiroshima.over-blog.com/article-30222416.html; par contre il ne m'a pas vraiment laissé l'occasion d'en placer une...sinon j'ai enfin réussi (grâce à l'aide de mon copain qui est déja venu en France et a pu confirmer) à faire comprendre au patron de mon école que je n'étais pas une exception, que les français n'étaient pas tous des gens ultra hautains fiers d'eux, malpolis et méchants.Le pire c'est qu'il avait vraiment l'impression de me faire un compliment en me disant que j'étais une exception, que c'était parce que je m'étais bien adaptée au Japon...

bakapulu 19/05/2009 03:35


Salut Jude et merci pour le lien.
Perso j'en tire une bonne expérience car je suis parvenu à faire passer mon opinion poliment et c'est pas le monsieur qui a  eu le dernier mot.
Mais il avait pas l'air clair de toute façon et je me demande si c'est pas le genre de type à aller emmerder tout ce qui n'est pas japonais.
ça ne m'étonne pas qu'un jeune t'ai fait les mêmes réflexions. C'est un peu triste à dire mais les rares fois où on est venu m'embrouiller à propos de ma nationalité, c'était des jeunes même pas
sortis de la fac...à ne pas généraliser bien sur.