Jogashima

Publié le par laurent

samedi dernier je suis allé à Jogashima en compagnie de quelques amis. ctte très petite ile qui n'est qu'à une centaine de metres de la terre ferme est très facile d'accès avec son pont et sa localisation. C'est près de Misaki, au bout de la ligne Keikyu que nous avons prise à Yokohama. A jogashima, on est toujours dans la préfecture de kanagawa et en prenant la ligne la plus rapide il faut environ 45 minutes de train jusqu'à Misaki, plus une vingtaine de minutes en voiture. c'est la campagne marritime avec des bâteaux partout.
Arrivés sur l'île, on a posé nos affaires chez les grands-parents d'une d'entre nous et dont la famille est originaire de cette île, y vend du poisson, y est très implantée. ce qui nous a valu un repas super bon fait de sashimi et autres plats en tous genre que la grand-mère nous apportait par fréquence de 10 minutes, en nous racontant une histoire à chaque fois. Super cool cette grand-mère. quant au grand-père, après m'avoir salué d'un "i love you" (à peu près le seul anglais qu'il connaisse je crois), il est parti boire sa bière tranquille. Leur maison est typiquement japonaise et a été construite par un seul homme ou presque en un an.
On s'est un peu promenés sur l'île et ona joué à des jeux de centre aéré comme "daruma san ga koronda". c'est simple, pendant qu'une personne ferme les yeux et prononce cette phrase incantatoire, les autres peuvent s'avancer vers cette personne comme ils le veulent. mais quand elle ouvre les yeux, ils ne doivent pas bouger d'un poil. dans le cas contraire, ils rejoignent la personne en formant une chaine et le jeu continue. le premier arrivé casse la chaine et on court le plus loin possible jusqu'à ce que la preonne plantée à son poteau dise stop. On l'autorise alors à effectuer un certain nombre de pas et le premier qu'elle atteint doit à son tour prononcer la phrase rituelle au poteau...
Et puis on a bu beaucoup. Rie a trouvé des vieux feux d'artifice dans la maison, des petits qui ne font pas de bruit et qu'on peut tenir en pleine incandescence. En buvant du vin et de la bière on a tout brulé. mis il nous fallait faire un souhait. au dernier feu. Et à voix haute. On a fait un premier tour que nous avons décidé de ne pas compter car tout le monde avait fait un faux souhait bidon du genre "je veux progresser dans mon travail". je ne renie pas la valeur travail mais le sencond tour était quand même bien plus émotionnel avec des "je veux trouver la femme de ma vie" ou "j'espère que ça va le faire avec mon mec" etc...
le lendemain on est parti pêcher de l'autre côté de l'île. Pour y acceder on doit passer la butte du centre de l'île. C'est très intéressant de traverser la partie un peu sauvage de l'île avec des arraignées énormes, des bambous collés les uns aux autres et de la broussaille en pagaille. En apercevant la côte, ça m'a rappel shikinejima. mais les roches sont ici encore plus travillées par le temps, la mer, le vent. C'est presque des oeuvres d'art. La pêche fut maigre avec quelques poissons minuscules que nous avons remis à l'eau et un crabe qui s'est laissé prendre à notre piège constitué par un bâteau, une ficelle, et un morceau de brochette de la veille.
dans le village, nous avons pu déguster de belles brochettes de calamar. Celle avec la chair entortillée est vraiment bonne. l'autre avec les pattes de poulpe, je ne l'ai pas gouté. c'est vraiment sympa de se balader dans ce coin de l'île, avec les magasins qui vendent des souvenirs et du poisson séché sur des grilles au dehors. Avant de rentrer, nous nous sommes arrêtés après le pont, dans un resto de sashimis et tempura. Voilà un de mes plats préférés: le maguru dans un bol, la tempura dans un autre... je me dis souvent que j'en prendrais bien un deuxième.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fredo 21/10/2008 21:28

Les japonnais savent recevoir !  En totu cas le port de pêche en lui même ressemble a un port breton ! Belle ballade ,merci . Bonne journée .

laurent 22/10/2008 02:25


oui et ils nous ont reçu sans faire de chichis, avec juste une profusion de nourriture en tous genres.


Julie 20/10/2008 05:42

bien sympa ce billet, ca me donne tres envie d'aller faire un tour dans ce coin, surtout les balades sur les rochers et dans la forêt! tiens c'est rigolo, moi aussi j'ai pris (enfin plutot tenté de prendre) des grosses araignées en photo à Zushi la semaine derniere, mais mes photos sont beaucoup moins réussies que les tiennes ! Tu devais être sacrément près (cho kowai ne!)!!!

laurent 20/10/2008 17:22


mais elles ne bougent meme pas ces arraignees mignones.


N 18/10/2008 13:18

Quel chouette billet, tout plein d'automne.

Cassandre 17/10/2008 20:19

Ouah, ça donne envie dis donc ! En tout cas tu as bien su retranscrire ces moments là et j'ai eu l'impression de voyager un peu au japon, pendant quelques minutes !Super !Merci ! :)