Asakusa

Publié le par laurent

 

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comAprès avoir passé 6 mois au Japon je me suis enfin décidé à visiter le quartier d’Asakusa qui en plus n’est pas bien loin de chez moi, il était temps !

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comCes derniers temps j’étais en effet plus à la recherche de vieux quartiers traditionnels, soit pour glander en marchant avec un bouquin dans une main, soir pour prendre quelques photos. Ainsi je profite parfois d’une après midi pour retourner sur cette portion de Tokyo qui se trouve entre les station Nippori et Nishi-Nippori (yamanote line). Il s’agit comme certains l’ont déjà compris de Yanaka, un quartier doté d’un cimetière immense et de rues commercantes qui fleurent bon la vieillerie.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com
Mais revenons à nos moutons et la station de métro d’Asakusa. Je donne donc rendez-vous à mon amie à Ueno avant, sortie de la pendule (en fait je ne me rappelle jamais du nom de cette sortie pourtant très connue et empruntée). Puis on bifurque sur le métro avant d’attérir en plein coeur d’un quartier traditionnel et terriblement touristique à cause de son gros temple notament, Asakusa.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com
Mon accompagnatrice commait ce quartier comme tout français conanit la tour Effeil mais justement, je me rappelle qu’il a fallu que je déménage en province pour ,e décider enfin à grimper en haut de la dame de ferraille.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comAinsi la découverte est partagée et nous commencons simplement par nous rendre vers le temple en empruntant une rue commercante atypique.

 

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com Celle-ci est bordée de magasins de souvenirs en tous genres aux devantures qui vous empêchent d’oublier que vous vous trouvez à proximité du temple. La nuée de touristes qui se fait de plus en plus épaisse vous indique égalementle chemin. Enfin on aperçoit le bâtiment religieux assez impressionant par sa superficie et la tour ) sa gauche, dont le sommet pourrait rappeller une antenne cosmique échangeant des informations de la plus haute importance avec les instances dirigeantes de ce monde...Mais là il faut que j’arrête de dire n’importe quoi et revienne sur le cours de cette visite qui a commencé en fin d’après-midi alors nous décidons de revenir vers le temple au coucher du soleil pour une petite série de photos spécales.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com
En attendant on emprunte une rue commercante avec une sorte de marché. Un gars m’a proposé de goûter ses petits gâteaux et je lui prend un lot encore tout chaud.花やしき qui n’en impose pas par sa taille mais qui dégage, même d’extérieur, un charme digne d’un film mystérieux.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com Puis nous remarquons les vendeurs de boissons aux sirops exposés sur les comptoirs..

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com.enfin

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comon retourne vers une grande artère un peu plus « classique » dans le style architectural japonais avec des buildings qui abritent tout.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com On retourne donc vers le temple et je ne manque pas de balancer une pièce de 5 yens pour une pote qui j’imagine, attend nerveusement l’entretien pour bosser dans un lieu prisé de la capitale par les francophones.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comLà on se pose un moment, on glande, on prend des photos, on discute.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comOn repart ensuite du côté du manège qu’on aperçoit déjà de loin. Il s’agit en fait du petit parc d’attraction de hana yashiki

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com On se trouvait juste à côté et l’atmosphère des lieu me rappelait un film mais je ne pouvais pas me souvenir...

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comBref nous faisons le tour du pâté de maison et j’aperçois de loins l’enseigne « la cachette » qui surmonte un building très design avec des couleurs limites fluos.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com Ça nous intriguait car nous trouvions que ce bâtiment avait l’allure d’une assiciation de cubes emboités les uns dans les autres.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comJ’aurais du comprendre rien qu’au nom de quoi il s’agissait. On arrive devant et nous vons affaire à une entrée qu’aucun passant ne pourrait louper du regard, un édcor digne des clubs de Las vegas !

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comAlors, lecteur (ou lectrice), as-tu une petite idée de ce qu’abrite cet emboitement de cubes bleus et roses fluos ?

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comJe pense que certains auront deviné qu’il s’agissait d’un love hotel. Celui-ci je l’appellerais plutôt le «Barry White hotel » tellement c’est kitch et j’imagine trop la receptioniste derriere son comptoir avec comme musique d’ambiance les chansons langoureuses du ténor de la vieille funk...

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com

 

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.comImage h饕駻g馥 par hiboox.com
On repasse ensuite dans la rue principale pour le passage des véhicules et on décide d’emprunter le pont qui semble marquer une frontière physique avec le quartier d’Asakusa. Là on remarque une sorte de petit port artisanal et fragile où sont postés quelques « bateaux-restos » qui sont en fait de véritables izakaya sur la rivière. On continue de suivre la riière et on attérit rapidement dans le quartier de Ryogoku d’om on peut reprendre le train sur la sobu sen.

 

Image h饕駻g馥 par hiboox.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tony 09/06/2007 13:35

Je dois te reconnaitre un certain talent dans l'association du Japon classique et du Japon moderne ! ;-)